Publié le 29 Avril 2011

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0

Publié le 29 Avril 2011

 

L’ego

 

Penseurs, l’ego vous affirmé

C’est ce « je » inconscient

Détrompez-vous, détrompez- vous…

C’est cette semence

Que mon père, a tardivement déposé

Dans le ventre creux de ma mère.

Scientifique, spermatozoïde

Dans vos microscopes, vous visualisez

Détrompez-vous, détrompez-vous

Ce sont cette conscience inexplorée

Ces blessures inachevées.

Docteur, eaux utérines, vous sous-estimez

Ce n’est pas une mare tranquille

Mais un bain d’histoire

De féminines mémoires.

Sage-femme, placenta vous jetez,

Détrompez-vous, détrompez-vous¸

Ce que la femme éjecte

D’un  cri de souffrance

C’est l’ombre de deux vies réunies

 Le premier présent

De vie à l’enfant.

 

Francyne Plante

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Les mots que nous semons

Repost 0

Publié le 28 Avril 2011

Si vous êtes comme moi et jardiner en zone 2 vous vous demandez souvent.... dans le fond presque toujours... lorsque vous feuilletez une revue horticole si telle ou telle plante classée rusticité 3, 4 ou même 5 vivrait chez vous.  Alors c'est le cas pour  les saxifrages . Ces plantes herbacées vivaces de la famille des Saxifragacées appartiennent au genre Saxifraga..

 

Le mot saxifrage vient d'ailleurs  du latin saxum, qui signifie le rocher et frangere, briser. 

 

Qui aurait cru qu'une si petite plante ait cette force Herculéenne . Elles se font d'ailleurs parfois appeler Casse-pierre ou Perce-pierre  

  

Alors, qui aurait cru que saxifrages et sculpture sur pierre fassent bonne cohabitation... Heureusement , elles n’ont pas encore réussi à fracasser ce dragon de pierre qui leur sert gentillement d’hôte. Et dire que hier encore elles  étaient ... elles et lui recouvert de neige. Ils en restent d'ailleurs quelques traces derrière eux,   avec la pluie d'aujourd'hui, demain ce ne sera qu'un souvenir....enfin! 

 

saxifraga dans le dragon de pierre

Sculpture taille directe

Médium: Lave Volcanique

par : Jacques Pelletier


 

Ce sont des plantes vivaces extrêmement rustiques avec leur feuillage épais et charnu en formes de rosettes  et leurs élégantes petites fleurs légères  Beaucoup d’entre elles se sont bien adaptées aux conditions climatiques extrêmes (froid et sécheresse ) la preuve elles vivent très bien ici à Vald’or, Abitibi, en zone de rusticité 2a et prospèrent  très bien à la mi-ombre et ce depuis plusieurs années.


. 

 

                        - Pour toi qui, loin des causes,

Vas flottant, et ne peux voir qu'un côté des choses,

Je suis l'Esprit Humain. […]

Je suis l'universel, je suis le partiel.

Je nais de la vapeur ainsi que l'eau du ciel,

Et j'éclos du rocher comme le saxifrage.

(« Le Seuil du gouffre » ; P IV, 578-580)


Victor Hugo

 



Pour en savoir plus sur cette magnifique plante;

 

lien sur les saxifrages http://flore06.voila.net/pages/flore/saxifrag.htm 

 


Source Bloc.com :
http://www.bloc.com/article/nature-et-animaux/plantes-et-fleurs/saxifrage-2009-04-03.html#ixzz1KkLtwFY7 

 

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0

Publié le 24 Avril 2011

Noël en avril

Enveloppé de tendres baisers

Et de volupté

 

 

Sous le grand sapin

Blotti fourrure à fourrure

L'ours et la Louve

 

 

La chaise de soleil

A froid

Elle grelotte

 

                                                Francyne Plante

 

 



 

 

Il paraît qu'une plate bande bien planifiée commence à fleurir le lendemain de la fonte des neiges pour ne cesser qu'au retour de la neige....

 

 

 



Aujourd'hui aura été une journée de contraste... alors que dehors les crocus ne savent plus si ils doivent fleurir, ou faner..... que les écureils cherchent les graines de tournesol qui jonchaient le sol du patio....Et dire  que hier ,  les chaises berçantes prenaient avec nous leur premier coup de soleil...

 

 

  Les semis eux bien au chaud  , étendus sous leur rayon lumineux se sentent en vacances dans les tropiques . Journée idéale pour y  repiquer les annuelles qui commecent à se sentir  à l'étroit dans leur pot. Sandale et musique cubaine s'associent très bien à l'arôme d'émulsion de poisson qui flotte dans l'air.... et dont sont vaporisé les plants de tomates...

 

Enfin... tout pour me faire oublier la blancheur de cette veille de Pâques...  Les feuilles de cannas feront office de bananiers pour la journée.  Il fait 22 degré dans la serre, les 2 mains plongées dans la terre chaude, une ambiance parfaite.

 

semis 2011,

 

semis 2011semis d'annuelles

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0

Publié le 23 Avril 2011

 

 

Le bonheur est  une habitude à cultiver quotidiennement 

 

 

semer des caresses

 

 

Beaucoup d'espoir de cette tendresse tant désirée  pointent dans la serre ... et traversent  les sacs suspendus...

 

20110421 272 (600x800)

 

Les bégonias pendulas montrent des signes de croissance et de santé tandis que les Oxalis triangularis burgundy glow sortent à une allure fulgurante de leur hibernation.

L'oxalis est aussi connu sous le nom de Trèfle pourpre, de la famille des Oxalidaceae elle est originaire du Mexique . Cette annuelle aussi utilisée comme plante d'intérieur  a un magnifique feuillage pourpre foncé et produit  sans relâche de coquettes petites fleurs blanches

Plante de soleil ou de mi-ombre, elle préfère les sols légers, humifères . Elle a un port tapissant. Rien de plus facile avec cette plante, on la taille à l'automne et on la remise dans une pièce à la noirceur et puis on l'oublie jusqu'au printemps ... alors... on recommence à l'arroser et la magie de la renaissance opère. 

   
 
     

20110421 273 (800x600)

 

 

Ici, j'aime bien l'utiliser en association avec les hostas, les heucheras , ou contrastant  dramatiquement  sous un large tapis de Lysimachia nummularia aurea

 


oxalis triangularis burgundy et lysimachia nummulaira

association oxalis et plecthantre argenté (800x600)

 

Lysimachia nummularia ou herbe aux écus
Port rampant
Floraison : jaune, juin-août
Feuillage : vert
Hauteur : 10 cm
Largeur : 40-60 cm
Emplacement : soleil, ombre partielle

Conditions de croissance

 Famille botanique : Primulaceae
Croissance rapide
Sol humide, se plaît aux abords de cours d'eau

Utilisation Utilisation en couvre-sol, en muret... 



 

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0

Publié le 20 Avril 2011

Femme millénaire

Ta peau au grain de sable

Polie avec tendresse

Me donne un irrésistible

Goût de caresses

 

Mes doigts se brûlent

De te dévêtir

De tes derniers reflets de pudeur

Et de me laisser consumer

Au feu de ton érotisme.

 

                                    Texte:    Jacques Pelletier

                                              Francyne Plante

  feu de l'érotisme-1

 

 

Scupture taille directe pierre de Gabbro

                                                                                                    Par : Francyne Plante 

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Les mots que nous semons

Repost 0

Publié le 16 Avril 2011

C'est tellement » laid » aujourd'hui comme température dehors ( moins 2 avec un vent froid et «frette» que cela devient une journée idéale pour partir en semis les différentes » Laitues» qui agrémenteront nos salades et nos sandwichs durant la belle saison....C'est tellement appétissant de voir déborder du pain les rougeâtres feuilles et les verts tendres..

 

 

 

La salade

 


La salade qu’arrosa
dès l’aurore la rosée,
avait la crinière en pleurs.
Elle alla chez le coiffeur,
exigeant que l’on frisât
sa chevelure irisée.

Quoi faire chez le coiffeur
En attendant que vînt l’heure
du shampooing et des rouleaux,
la salade se cala
dans un fauteuil à roulettes.

Or voilà qu’on lui prend la tête
pour la mettre dans un grand plat.
On lui tortille les bouclettes,
On la frotte, on la dorlote,
avec un brin d’échalote
et beaucoup de vinaigrette.


Poème de Charles Dobzynski

 

 




 

Minuscules graines qui deviendront tendres ou croquantes feuilles et que je pourrai dorloter, friser à mon tour dans quelques semaines.  Nous aimons avoir la diversité, ce choix des laitues qui nous manque tant durant l'hiver  orner nos assiettes estivales.


Alors , aujourd’hui j’ai mis en terre 5 petites graines de chacune d’entres-elles.. et 5 autres seront semés dans 2 semaines, et 5 autres  ainsi de suite tout au long de la saison afin d’alterner les récoltes….et bien sûr  partager avec amis et voisins.... car c'est connu les passionnés dépassent toujours les limites du raisonnable.... 

 

 




Bette à carde Bright Light.

bette-a-carde-bright-light.jpg


 

Variété à magnifiques pétioles multicolores: rouges, oranges, jaunes, blancs, etc. Utilisée souvent d'ailleurs comme plante ornementale. Les plantules d'à peine quelques jours prennent déjà leur belles couleurs. Saveur douce d'épinard. Se cultive durant toute la saison. On récolte les feuilles de l'extérieur; les petites feuilles du milieu prennent ensuite la relève. 50 cm de hauteur. Espacement: 20-30 cm. Gagnante Selection All America. 60 jours.

 

Bette à Carde Lucullus      (Poirée)


bette-a-carde-lucullus.jpg
Larges feuilles de plus de 50 cm de longueur à tiges blanches, utilisées à l'instar des épinards.
Peut être cultivé pendant toute la saison. Ne montera pas en graines si elle est suffisamment arrosée.
Tolère assez bien l'ombre. Une bonne alternative à la culture d'épinards. 50 jours.

 

Laitue Merveille des 4 saisons  ( une de nos préférées )  

laitue-merveille-4-saison-au-jardin.jpg

 

Laitue pommée de type Boston présentant des feuilles vertes teintés de rouge tirant sur le brun. Texture fine et riche. Pomme compacte, bien formée, de 15 à 25 cm. Coeur tendre et pâle. Comme son nom l'indique, elle peut être cultivée en plein été (mais, non, elle ne peut pas être cultivée en hiver au Québec!). Garde sa saveur même pendant les chaleurs de l'été. Variété classique originaire de France, introduite au 19e siècle. 45-55 jours.

 

Laitue Feuille de Chênelaitue-au-potager--feuille-de-chene--merveille-4-saisons-JPG


Feuilles lobées comme des feuilles de chêne, très tendres, qui fondent dans la bouche. Saveur douce et légèrement sucrée. Variété résistante aux chaleurs qui peut être récoltée durant tout l'été; elle est lente à monter en graines. Type ouvert qui ne forme pas de pomme. Taillez au besoin, de nouvelles feuilles apparaitront à nouveau

 

Laitue buttercrunch

 

Laitue très hâtive vert foncé formant une tête lâche. La plus résistante et la lus grosse des laitues Boston. Les feuilles froissées, épaisses et juteuse sont croustillantes. Salade de fraîcheur.

 

Pac choi de shangai pac-choi-de-shangai.jpg

 

Le pac choi offre à la fois des feuilles tendres, comme la laitue, et des pétioles croustillants comme le céleri. Agréable saveur de chou légèrement poivrée. Légume de choix pour la confection des mets sautés orientaux. Populaire aussi dans les soupes orientales. Préfère les températures fraîches du printemps et de l'automne. 

 

Laitue orientale Yu Mai Tsai

 

YuMaiTsai.jpgSuperbe variété à très longues feuilles minces. Inusitée. Feuilles tendres à saveur de laitue authentique.

 

Laitue Ruby Red

 

laituerubred.jpg

Laitue uniforme, de qualité, à grandes feuilles frisées rouges et vertes. Colore les salades. Résiste assez bien aux chaleurs: lente à monter en graines. On peut la laisser devenir assez grosse sans qu'elle ne présente d'amertume

 

 

Laitue Lolla rossa

Laitue Red salad  en feuiles La salade à couper : Salade italienne Lollo Rossa très attractive et gustative, ses feuilles sont finement frisées et ondulées, de couleur rouge et très savoureuse. Cette variété permet une culture assez dense au m2, à conseiller particulièrement pour les petits jardins. La salade est riche en vitamines

 

Image1de roche pour séparateur


Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0

Publié le 15 Avril 2011

eutherpe schiste

Sculpture Taille directe, stéatite et Schiste

par Jacques Pelletier

 

De la musique

 

De la musique au cœur

Aux yeux, aux lèvres,

à l’âme,

De la musique,

Toujours de la musique

Encore de la musique

 

Des mots accompagnent l’esprit

Mais avant tout

Des notes de musique

Toujours des notes

Encore des notes…. et de la musique.

Les yeux rêveurs

La main sur le cœur

Le souffle retenu aux lèvres

Et de la musique à l’âme

L’âme dans la musique

Frissons, rires, pleurs, nostalgies

Sentiments… et de la musique

Encore de la musique

La tête fragile

Le cœur épanché

Les yeux rêveurs

L’âme exaltée

Et toujours de la musique

De la musique.. .Pour oublier…

 

Jacques pelletier

 

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Les mots que nous semons

Repost 0

Publié le 12 Avril 2011

 

 

La neige fond à vue d’œil laissant paraître de plus en plus de sol et de parcelles de verdure…  d’une heure à l’autre le terrain change de couleurs et passe du blanc au brun et vert.

 

… Le terrain est encore trop trempé pour y marcher ou entreprendre des travaux…. du moins pour nous… mais certaines bestioles vont commencer si ce n’est déjà fait à émerger pour chercher de la nourriture et un partenaire pour l’accouplement. Ce  rouge coléoptère ravageur dont personne n’aime et ne veut chez lui.  Lorsqu’on sait que chaque femelle pond entre 250 et 300 œufs sous le feuillage des lys et que chaque larve s’enveloppe d’un manteau de mucus et d’excréments ( Wash ! ) qu’elle agrandit au cours de sa croissance, et que c’est au stade larvaire que l’insecte fait le plus de dommages… alors à la guerre comme à la guerre…. on sort l’arsenal maintenant et on ne lui laisse aucune chance  au criocère du lys de s’inviter chez soi…

.

Quoique j’ai déclaré la guerre il y quelques années et que je remarque une diminution presque totale… je ne prends aucun risque, j’opte pour la prévention.  Je tiens à mes lys .

 

La chaudière de marc de café ramassé tout l’hiver attend sagement dans un coin discret du patio… pas trop loin quand même…. elle doit être à portée de main vu que nous y versons à tous les jours le marc usé.

 

 

Conseils d’usage : répande une couche de marc de café aux pieds des plantes affectés par le criocère… La larve du criocère est vulnérable à ces produits par contre on doit en ajouter régulièrement….  et commencé tôt à l’épandre…

 

Il  paraitrait que les variétés de lys américaines les attireraient moins que les variétés européenne et asiatique….. Par contre je ne suis pas en mesure de confirmer ce fait…. n’ayant aucun lys américains dans le jardin…  mais  la ferme intention d’en acquérir afin de l’expérimenter…

 

J’ai aussi appris dernièrement que  comme pour beaucoup d’insectes, les feuillages odorants les éloigneraient  et spécialement l’ armoise, l’Artemisia ludoviciana"Silver queen", qui plantée entre les lys, les laisserait indemnes de criocères... cette théorie j’ai bien l’intention aussi de l’appliquer , ce sera facile car nous avons de belles grosses talles de cette plante.

 

 J’ai aussi  bien noté  une recommandation de l’association des petits jardins du Québec donné par une copinaute sur le forum aucoeur du jardin  link

 

« Étendre  de la poudre d'ail (achetée en épicerie) sur le sol au tout début du printemps dès la fonte des neiges, avec répétition de l'application lorsque la pointe des lys commence à sortir de terre, puis deux autres applications en mai-juin.  »

 

 Ail. Ail, ail que c’est simple, facile et économique…  j’ai mon 525 grammes de ^poudre d'ail fin prêt et qui attend lui aussi la fonte des neiges….

 

Je suis prête, armée jusqu’aux dents et je me réserve une petite gêne au sort qui sera donné à qui osera se pointer le nez…..

 

L’AIL ce condiment  ( Allium sativum) que l’on consomme partout agit aussi comme insecticide et larvicide contre les criocères  et plusieurs autres insectes tels les aleurodes, les fourmis, les pucerons, les tétranyques, les limaces …..

 

Ail… Ail… Ail….  il peut-être répulsif, insecticide ou fongique….. «Comme  aucun produit à base d’ail n’est homologué comme insecticide au canada… on le fait soi-même. » 2

 

Préparation aqueuse

1 tête d’ail

500 ml  ou 2 tasses d’eau

4 Litres d’eau

30 ml de savon liquide

mélanger l’ail et les 2 tasses d’eau dans le malaxeur jusqu’à l’obtention d’une purée. Laisser macérer 24 heures et puis filtrer dans quatre litres d’eau . Ajouter le savon liquide pour augmenter l’adhérence et l’effet insecticide….

 

et tant qu’a y être autant insérer la recette d’ail contre l’odium…..

 

Huile d’ail .

Étape 1.

1 tête d’ail

1 tasse d’huile végétale

mélanger l’ail et l’huile, laisser macérer quelques heures à la température de la pièce. puis 24 à 48 heures au frigo pour empêcher l’huile de rancir. Si l’huile sent fort l’ail, filtrer le mélanger sinon, ajouter plus d’ail et laisser macérer une journée de plus.

 

Étape 2.

30 à 45 de la préparation ( étape 1)

1 litre d’eau

30 à 45 ml de savon liquide.

ajouter de 30 à 45 ml d’huile par litre d’eau et 5 ml de savon liquide à l’huile d’ail filtrée.  Vaporisez sur les plantes contre l’odium lorsqu’on aperçoit les premiers symptômes 

 

1.  Recommandation du  jardin botanique  de Montréal http://www2.ville.montreal.qc.ca/jardin2/voirRavageur.do?idMaladie=44 lien

2. Le guide complet des pesticides à faible impact , auteur Micheline Lévesque

3. Wikipédia lien

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0

Publié le 9 Avril 2011

Shimenawa


Un Shimenawa est une corde de paille tressée et permettant de délimiter une enceinte shintoïste sacrée.
.
Elle est ensuite accrochée et nouée afin d'indiquer les zones protégées par les divinités shintoïstes, les kamis.


Ainsi, les Shimenawa entourent très souvent les lieux de culte tels que les sanctuaires, mais aussi les rochers sacrés, les halls de prière et les torii importants. Enfin, il n'est pas rare que certains arbres imposants soient entourés d'un shimenawa. Ces arbres ont une signification particulière : Il est dit qu'ils sont habités par des esprits nommés Kodama. Les Kodama sont des esprits du folkore traditionnel japonais, les yōkai. Ils vivent dans les arbres sacrés. Quiconque oserait couper l'un de ces arbres attirerait à coup sûr la malchance sur lui.
D'une manière générale, lorsqu'un Shimenawa est apposé à un endroit, la zone qu'il délimite doit être préservée.

 

Lorsqu'il entoure un rocher ou un arbre le shimenawa montre qu'il s'agit d'un territoire du domaine du kami et donc que tout type de pollution doit en être exclu.

 

Le shimenawa , projet Gaia

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0