Publié le 29 Mars 2011

Certaines âmes du jardin parlent tout bas, il faut se pencher et tendre l’oreille pour entendre leurs messages

 

Un rêve prend forme

Une pierre s'éveille

Les doigts me démangent

 

 

L’Envol du rêveur , s’est  dévoilé en laissant s’échappé éclats de pierre, morceaux de poussières, il s’est peu à peu mis à nu, se dégageant de sa gangue millénaire… prêtant sa parole tantôt  à l’aigle, le corbeau ou l’outarde qui accompagnent maintenant  ses rêves et ont accompagné les  miens tout au long de  sa création et sa naissance.Ces oiseaux avaient tant à dire et à m'apprendre.

 

hosta pb au creux de l'arbre (1245)

 

 

 

En Chine et au Japon, le corbeau est considéré comme un symbole de gratitude filiale, de par le fait qu'il nourrit ses parents, pratique qui ressemble à la tradition de ces sociétés. Au Japon, il symbolise aussi l'amour familial, mais il est aussi un messager divin, et les Tcheou le considère comme un oiseau de bonne augure, qui annonce leurs victoires et symbolise leur vertu                                                           

.

hosta pb au creux de l'arbre (1250)En Chine il est considéré comme un oiseau solaire : ce sont 10 Corbeaux qui se sont envolés du mûrier du levant pour apporter la lumière au monde, mais 9 furent abattus par Yi le Bon Archer afin d'éviter que le monde ne soit consumé. Des pierres sculptées du temps des Han montrent un corbeau à trois pattes au sein du soleil. Il serait donc le principe qui anime le soleil, voire même une représentation du yang, impair. Les trois pattes de ce corbeau, qui sont l'emblème des empereurs chinois, représentent le déroulement du cycle solaire sur une journée : lever, zénith et crépuscule

 

.

Dans la Genèse, le Corbeau, en allant vérifier si la terre réapparaît après le déluge, devient un symbole de perspicacité

 

Le Corbeau est aussi un symbole de la solitude, de la retraite volontaire, c'est-à-dire de l'isolement destiné à atteindre un niveau de conscience supérieur. il est aussi un symbole de l'espoir, son croassement répétitif voulant dire "demain, demain" en latin.hosta pb au creux de l'arbre (1252)

.Des légendes autochtones racontent que le corbeau a créé la lumière, le feu et l'eau. Ce héros culturel peut être facilement reconnu par son bec droit. Le corbeau symbolise l'intelligence. Détient la Magie. Cette dernière est puissante car elle nous permet d'apprendre à connaître nos peurs intimes, afin de favoriser un changement de conscience. Il est le messager de notre inconscient, ou encore de l'Inconnu.Le corbeau est porteur de magie.

 

. C'est le messager de l'au-delà. Le corbeau retourne les énergies négatives  Cet animal porte l'énergie du message à l'endroit où il doit être. Grâce à lui, on peut soigner et guérir à distance. La force du corbeau peut nous aider à changer et à rentrer dans le grand secret. Le corbeau nous incite à regarder dans le grand vide noir pour trouver des réponses à nos questions.

 

L'envol du rêveur

L'AIGLE : Représente la grande sagesse, l'autorité et le pouvoir, le courage. Ses plumes sont souvent utilisées dans des rituels sacrés. Il aide à prendre du recul pour analyser sa  vie. Il offre l'objectivité et la clarté d'esprit nécessaires aux prises de décisions et à la recherche des priorités. Représente l'Esprit, l'habileté de vivre dans le domaine de l'esprit tout en restant branché et équilibré dans le domaine terrestre. L'Aigle enseigne à regarder vers les hautes sphères pour que le coeur atteigne le Soleil et  nous  apprendre à aimer l'ombre aussi bien que la lumière. L'aigle incarne la force divine. Il peut aller très haut dans le ciel, plus haut que n'importe quel être vivant. Il domine du regard l'ensemble de la vie.
C'est par la mise à l'épreuve de sa force d'âme qu'une personne peut acquérir la force de l'aigle. Les plumes d'aigle sont utilisées par les chamans pour guérir l'aura des personnes malades.
Venez au bout de vos peurs, regardez au-delà de votre horizon, reliez-vous à l'élément aérien et volez ! C'est ce à quoi exhorte l'aigle.

 Chez les Amérindiens, l'aigle, et plus particulièrement sa plume, symbolise la vérité et le courage. Lors d'un cercle de guérison, la tenir dans sa main tout en prenant la parole implique que l'on s'engage solennellement à dire la vérité. L'aigle étant l'oiseau qui vole le plus haut, on considère qu'il est celui qui est le plus près du Créateur, devenant ainsi un symbole d'élévation spirituelle. Pour cette raison, les amérindiens  utilise sa plume pour pousser la fumée du tabac, croyant qu'elle aide à faire parvenir les prières au Créateur.

 

 

 

hosta pb au creux de l'arbre (1257)Source et Référence Wikipédia

sculpture par Francyne Plante, taille directe, stéatite abitibienne

                                

 

 

 

 

l'envol du rêveur , sculpture de pierre francyne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À votre prochaine visite au jardin, prêtez-lui l'oreille,le corbeau, l'aigle ou l'outarde auront peut-être des choses à vous dévoiler à votre tour.

 

Francyne Plante

 

 

Image1de roche pour séparateur

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Les âmes du jardin

Repost 0

Publié le 25 Mars 2011

Un drôle de jeu

Un « i » en face de moi

Je m’y bascule

Je ris… je suis heureux

 

Un « d » en face de moi

Je m’y enroule

Je chante…je suis content.

 

Une droite

Je fais l’équilibre

Je palpite…je suis satisfais

 

Une droite brisée

J’y trace mon parcours

Je marche… je suis chercheur

 

Groupes de lignes, de lettres

Je m’y faufile

Je danse.. Je suis joyeux.

 

Ce jeu me plait

J’y reste…

.

J. Pelletier

 

Image1de roche pour séparateur

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Les mots que nous semons

Repost 0

Publié le 24 Mars 2011

Le vent me parle de toi

 

Le vent me parle de toi

Le bruissement des feuilles

Chuchote à mon oreille

Des mots d'amour et de tendresse

 

Le vent me parle de toi

Une brise caressante

Nimbée de lumière

Enveloppe ton essence de femme

 

Le vent me parle de toi

Le souffle d'Éole

Déchaîne dans mon corps

Une tempête de désirs et de passions.

 

le vent me parle de toi, photomontageSculpture de: Francyne Plante

Texte de: Jacques Pelletier

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Les âmes du jardin

Repost 0

Publié le 23 Mars 2011

Femme – Fleur

 

Dans le paysage de mon imagination

Se promène une femme-fleur

A fleur de peau, je la devine

Un parfum doux et tenace

Alourdit mon esprit

D’une chaleur sensuelle.

 

Éclosion des sens

Folie d’un moment magique

Si magique que l’esprit

Dans un élan de sublimation

Vogue dans ce paysage fantasmagorique

 

En caresses et frissons d’amour

A fleur de peau

Se métamorphose sur ma peau

La femme- fleur

 

Jacques Pelletier

 

 

Image1de roche pour séparateur

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Les mots que nous semons

Repost 0

Publié le 22 Mars 2011

Ce matin, en ce premier  jour de printemps, en regardant par la fenêtre j'avais peine à croire que sous la neige qui s'accroche à pleins flocons sur le sentier des Yogis... se trouvent de la verdure et un Weigela florida 'Purpurea', cet arbuste d'origine chinoise ou coréenne doit se sentir très loin de son pays natal. Comme  je m'ennuie de ses corymbes de fleurs en entonnoir,de son  rose foncé à l'extérieur, et de  de rose plus pâles à l'intérieur. ( Quoique que la plupart des références la classe de rusticité 4.... elle vit et prospère très bien en zone 2 a )

 

img 5315                         Rosier somme tu sens bon !    Weigelia , tu es presque aussi beau que moi !

 

                      Je m'ennuie des  thyms minus  et des dianthus, des fleurs aux couleurs de feux, 

 

thym m11
 
Un poème extrait du recueil Dernières chansons de Louis Bouihet, poète du 19ème siècle.   


 

                      La fleur Rouge

 

img 5510À moi seul ! pour moi seul !...

Oh ! toute ma pensée

 Fixe, ardente et jalouse, allait, en frémissant,
Vers cette fleur de pourpre, à ta gorge placée 

 Comme une goutte de ton sang ;


Chaude émanation, larme rouge, venue
Des sources de ce cœur où tu m’as fait puiser,
Et que j’aurais voulu, sur ta poitrine nue, 

 Boire, à genoux, dans un baiser !

Ta robe, autour de toi, flottait comme un nuage
Tes cheveux déroulés m’embaumaient en passant
Mais je suivais toujours, sur les bords du corsage,
L’étoile au disque rougissant.

À moi seul !... pour moi seul !... ..   J’ai la fleur. Ô folie   !Ô rêve !.


                                                                        .....

La folie et le sérieux  se cotoient comme de vieux amis, très proches l'un de l'autre.... pendant qu'une partie du jardin s'éclate en milles couleurs ,  l'autre demeure raisonnable et presque  silencieuse  , lui laissant son moment d'euphorie ..... Les fruits du sureau rougiront de plaisir devant cet exhubérance de coloris. Tant qu'à elles,  les astilboÏdes,les ligulaires et les hosta ouvriront leurs grandes feuilles pour mieux entendre...tandis  que les fougères tendront hauts  leurs bras img 5513

  img 5611img 5512img 5610     

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0

Publié le 18 Mars 2011

Corps de papier

 

Si je savais dessiner

De mon pinceau,

Je tracerais

Élargirais

Ton sourire

 

Si je savais dessiner

Je ferais danser,

Valser,

Dans le creux

De tes yeux

Raviverais la flamme

De tes rêves inavouées

En un brasier incontrôlable,

Incontrôlé

 

Si je savais dessiner,

J’effacerais cette lourdeur

De tes épaules

Déposerais ton fardeau

Dans un champ de fleurs

Aux mille couleurs,

Envoûtantes saveurs.

 

Si je savais dessiner,¸

Je te peindrais,

Le pied,

Le cœur léger,

Laisserais flotter

Librement,

Tes cheveux au vent,

Allégés de pensées.

 

 

Si je savais dessiner

Je te ferais vivante

Non figée

 Sur du papier glacé.


 

                                                                                                        Francyne Plante

 

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Les mots que nous semons

Repost 0

Publié le 12 Mars 2011

La complainte de l’arbre

 

J’ai  grandi lentement

Nourri de la terre

Du soleil et de la lumière

Le vent fut mon compagnon

La pluie mon regain de Vie

Complice de leurs secrets

J’ai abrité les amoureux

J’ai caché leurs passions

E les oiseaux chantaient sous ma ramure

Puis un jour

Un jour triste comme la mort

Meurtrier comme la guerre

Est apparue la pluie acide

Lentement, inexorablement

Une terrible brûlure à coulé sans mes veines

Mon feuillage a roussi

Même le soleil , mon ami me faisant mal

J’ai vu mourir mes compagnons

Les oiseaux se sont tus.

Paysage de désolation

Les amoureux pleurent leur cachette

Et moi l’arbre de vie

Je me meurs

A cause da la bétise humaine. 

 

extrait de : La cathédrale inachevé, 1995 par J.Pelletier 

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Les mots que nous semons

Repost 0

Publié le 11 Mars 2011

 

Comme le printemps ne semble pas pressé de se pointer le nez... alors je prends tout mon temps et je continue à prendre bonne note de juin 2010

 

Zoné 5 par la plupart des références... cette saxifrage x urbium aureopunctata prospère très bien chez moi zone 2 A en compagnie de la jeune  adiantum pedatum .  fougère boréales

img 5312

 

Caractéristiques générales :

 

Plantation et entretien

 

Caractéristiques détaillées :   Ici, c'est en Juin 
 

 

Référence : L'encyclopédie des plantes .

 

 

 img 5313

 

Juin ne saurait se passer des mignonnes petites

iris sibirica Blue et iris sibirica blue-blue..

.

 

 

Mains tendues je ceuille

Des sourires sur ton visage

Couleurs de bonheur

 

 

Geste à geste

Mon âme te caresse

Élan amoureux

 

 

Depuis ta rencontre

Éblouie par ta lumière

Je vois mon chemin

 

 

                           Francyne Plante

 

 

 

 

 

 

 

William Blake peintre et écrivain a écrit en 1800 Les Chants de l’innocence lequel est devenu le mantra des amants…et dans lequel il écrit : ..  » dans un grain de sable voir un monde et dans chaque fleur des champs le Paradis » Ces vers soulignent l’importance et notre responsabilité envers les petites choses de la vie.  D’apprendre à regarder de très près et d’observer attentivement. Alors , prenons le temps de nous attarder et de regarder tout comme ce vers nous l'enseigne cette douce  Blue-blue qui semble si fragile ... elle pourtant si forte.... pendant qu'il est encore temps....

img 5314

 

Une Ile bleu

 

Une Ile bleue

Pour nous mon amour

Une île bleue

Pour passer des beaux jours

 

Les coquillages sous nos pieds

Des perles à ton  cou

Les vagues pour nous bercer

Et le palmier pour nous ombrager

 

Une île bleue

Où les oiseaux viendront se nicher

Ule île bleue

Où les amants viendront se cacher

 

Une île bleue

pour l'amour

Une île bleue

Pour toujours.

 

J. Pelletier

 

img 5410

 

                                              Certaines nuits sont magiques et mystérieuses.....

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0

Publié le 8 Mars 2011

8 mars 2011 Journée de la Femme

 

 

Adresse

 

Je fus accueilli a la porte par le charme;

À la cuisine la bonté me sert cordialement, 

Au salon, l’amour me caresse, m’émousse,

Dans la chambre, la passion me brûle.

 

Dans le salon, l’affection parfume l air,

Dans  la cuisine, un fumet  de compréhension s’élève

La beauté orne les murs,

La caresse réchauffe le foyer,

La douceur polie les meubles.

 

C' est avec regret que je pars mais je prends l’adresse :

<< Femme, rue volupté>>

 

                                                                Jacques Pelletier

 

 

Image1de roche pour séparateur

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Les mots que nous semons

Repost 0

Publié le 8 Mars 2011

 

Coule dans les veines de chaque sculpture une histoire.... rêverie de femme m'a conduite au plus profond de ma féminité.... ensemble nous avons fait un beau et bon voyage lors de sa création . En cette journée de la Journée de la Femme ,quel plaisir  de la partager avec toutes les femmes de la terre.... 

 

 

Rêverie de Femme

 

Lorsque mon corps s’enroule

Amoureusement lové

Dans le creux de tes reins

Lorsque mes mains errantes

S’arrêtent, se reposent

Dans tes chaudes toisons

Lorsque les étoiles

Éclairent le lit de la nuit

Que ton souffle aimant

Chuchote à mon oreille « je t’aime »

Je me sens comblée, je n’ai plus à rêver.

Lorsqu’au matin

Mon bras s’étire, te cherche

Dans les plis de mes draps

                                  Trouve ton désir éveillé

Je me sens aimée,

Je n’ai plus à rêver.

 

                  

 

Rêverie de femme 

Sculpture et texte de Francyne plante

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Les âmes du jardin

Repost 0