Publié le 24 Mars 2013

Pendant que l'hiver semble s'accrocher avec toute son ardeur et sa blancheur au jardin, l'atelier chauffe à bloc.

 

Le Shaman de la forêt


Étant avant tout un sculpteur en taille directe, avec cette pièce, je suis totalement sorti de mon confort afin d’expérimenter plusieurs médiums  à la fois. Je me suis servi de plâtre, d’argile synthétique, de bois et d’un bloc d’argile mi- séché, mi- humide.


Je me suis lancé dans une aventure technique et artistique. Tout comme on dit en jargon Québécois « dans un no-ware » alors, ne sachant où cette épopée allait aboutir, ni quelles surprises j’allais rencontrer , j’ai écouté mon instinct, mon Shaman intérieur , je me suis prêté au jeu de l’exploration, de l’expérimentation et j’ai adoré.  


Je dois avouer que je suis passablement fier du résultat final.  Qui dit taille directe dit : soustraction. En 35 années de sculpture, mon bilan actuel serait plutôt en « reste » tandis qu’avec l’argile synthétique, j’ai travaillé par addition…. de quoi revenir à un équilibre artistique. Bref! tout le contraire de mon expertise. J’ai découvert tout un monde à exploiter.  Je ne vous cache pas que beaucoup d’idées bouillonnent dans ma tête… de quoi faire fondre toute cette neige qui s’accrochent au jardin.


Histoire à suivre.


Jacques Pelletier

 


Le shaman de la forêt

Oeuvre disponible www.lesjardinsafleurdepeau.com

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En feuilletant un  recueil de poésie de Jacques oublié sur des tablettes depuis belle lurette,  d'un  âge probablement aussi vieux que l'addition de ses  expériences de sculpture , je me suis arrêtée sur un texte que j'ai trouvé d'actualité et que je vous partage.

                                                                                                                                                F. Plante

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Ronde à mon imagination

 

Tu es surprenante imagination !

Tu es sur le corsage d'une belle femme

Où dans la fosse de la malédiction;

Dans des recherches nouvelles, ta vie s'enflamme .

 

Parfois tu brises et mon coeur et mon âme

Sans prendre garde de crier : « attention ! »

Tu es surprenante imagination!

Et ta fureur se passionne et se pâme...

 

Dans des recherches nouvelles, ta vie s'enflamme,

Savourant la bonne ou malsaine action...

Tu sommeilles dans la glace et dans la flamme;

Vagabonde, tu vas sans réparation...

 

Tu es surprenante imagination !

 

Extrait de: La cathédrale inachevée1965.

Jacques Pelletier

 

www.lesjardinsafleurdepeau.com

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #nos sculptures - nos créations

Repost 0

Publié le 8 Mars 2013

Comme vous êtes plusieurs à être aussi emballés que moi par cette expérience de salade immortelle....

 

Tout comme lorsque  j'étais enfant

Je me hissais  sur la pointe des pieds

Pour voir sur le comptoir

La magie opérer

Dans les bocals de verre

Que ma mère avait l'habitude

D'emplir d'herbes fraîches

Tout comme lorsque j'étais enfant

J'ai hâte à demain

Pour m'écrier: Maman, la salade a sorti sa tête.

 

Voici les vedettes 3 jours plus tard.....laitue 2

laitue-1.jpg

 

                            En ce qui concerne le céleri, quelques tiges timides se pointes

 

     ________________________________________________________________________________

 

Semer des caresses

Entretenir le plaisir

Récolter la tendresse



F. Plante
__________________________________________________________________________ Pour connaître le début de l'histoire :  Une salade immortelle 

    

www.lesjardinsafleurdepeau.com 

Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0

Publié le 5 Mars 2013

On rêve tous d'immortalité.... chacun à sa façon.... Pour nous les jardinières, ces  rêves se dessinent  de  plantes fleurissant l'été durant, d'arbres traversant les siècles...de vivaces s'épanouissant de saisons en saisons....et bien entendu, de nous, aux cheveux blancs heureuses pour l'éternité dans notre royaume aux couleurs de jeunesse éternelle....

 

Le soleil de nos jours pâlit dès son aurore,
Sur nos fronts languissants à peine il jette encore
Quelques rayons tremblants qui combattent la nuit ;
L'ombre croit, le jour meurt, tout s'efface et tout fuit !

Extrait: Alphonse de LAMARTINE   (1790-1869)

 

 

 

Dernièrement, en navigant sur internet, je suis tombée par hasard sur un article tiré de la page Les amis de la terre et de la vie ... . le genre d'article qui me  fait dire . et bien.. faut que j'essaie ça...  J'ai trouvé la coupe de Jouvence dans une salade immortelle!

 

Cet article disait:

 

« Je parie que beaucoup d'entre vous jette la souche de la laitue .
Jusqu'à récemment, tout comme moi! 
Puis je suis tombé sur cette article très intéressante en ligne sur la repousse du morceau restant.
C'est simple: Couper la fin de votre laitue ...et la mettre dans un peu d'eau (environ un demi-pouce). Changer l'eau à to
ut les jours.
La laitue repoussera très rapidement.

Mais ne vous sentez pas limité a la romaine.
Cette technique peut également être utilisée avec les oignons verts et le céleri

Et oui.. je me suis reconnue parmi ceux, celles qui nourissent leur compost de salade et céleri. Alors, je me suis précipitée dans mon frigo pour tailler le rognon d'une salade romaine et d'une laitue iceberg fraîchement achetée.. Pas question d'attendre qu'elles soient mangées.. et Hop! dans un plat d'eau....

Et ça marche !     
                 
     Laitue romaine après une semaine, elle se déchaîne à vive allure...Elle croit à vue d'oeil....
salade (6) (604x800)   Comme l'histoire ne dit à quel hauteur couper, j'ai testé tailler court et après 3 jours on peut voir des petites pousses,
 salade--5---604x800-.jpgAu fur et à mesure que la pousse centrale grandit, je taille les parties extérieures brunes .. hop! au compost...
salade--2---604x800-.jpg                            Hier, j'ai tenté l'expérience avec le céleri.. histoire à suivre...
Et maintenant, je ne rêve plus de temps ou je pourrai manger de la salade fraîche et auto-produite l'année entière..... d'ici quelques jours je pourrai déguster une salade romaine et germination..Un peu d'huile de carthame, de jus de citron, de moutarde de Dijon, d'ail , de sel aromatique et quelques croûtons. Salade lègère , économique et rafraîchissante.

     Histoire à suivre   Quelques feuilles de plus... :  pour mes résultats avec le brocoli, le céleri.........


Voir les commentaires

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0