Pulsatille rubra

Publié le 17 Mai 2012

Anémone pulsatile 'Rubra'
Pulsatilla vulgaris Rubra

On dit d’elle qu’elle a une peau de velours,  le genre de plante qu’on a le goût de caresser, de toucher et de passer la main sur son duvet argenté . Ce n’est pas étonnant qu’un de ses noms communs est passe- velours  Malgré sa petitesse elle est loin de passer inaperçue au jardin.  Elle fait battre les cœurs, d’où son nom  « Pulsatille » à sa vue on s’arrête immédiatement…  on s’agenouille pour regarder  ou photographier sa robe  d’un intense rouge cramoisie. Si on a l’opportunité de la photographiée au début de la floraison on pourra alors la capter regardant  par en haut… si on retarde elle aura alors penché la tête sur le côté…. Étrange fleur!

anemone-pulsatille--800x789-.jpg

 

Ses  fleurs inclinées en forme de coupe  ont un cœur en or.

Mademoiselle Pulsatille  n’aime pas se faire déranger les racines lors de sa transplantation… elle risque d’avoir de la difficulté à se rétablir. On dit aussi d’elle qu’elle vit en zone 5 ou 4. détrompez-vous…malgré l’apparence fragilité de cette douceur de printemps, elle vit très bien chez moi en zone 2 A et même que c’est une des premières plantes à fleurir en mai .

Pulsatilla vulgaris est une plante herbacée vivace de la famille des Ranunculaceae.     Dès que la fleur est fécondée…. elle fane… son pédoncule s’allonge et le fruit se développe … il bouge au moindre vent . L’origine du nom lui proviendrait  du nom Gréc « Anémos »… qui signifie VENT…

anémone pulsatille3 (800x580)

 


 

 Dans la mythologie Anémone était  la plus belle des nymphes

à la cour de la déesse Flore la maitresse des fleurs. Voyant que

les vents Borée et Zéphyr convoitaient et se disputaient le coeur de sa protégée, Flore décida de la transformer en fleur.  Elle

devint une Anémone, fleur qui s'ouvre avant le printemps.  Ainsi soustraite au souffle doux de Zéphyr, Anémone fut à jamais

livrée aux brutalités de Borée, le terrible vent du nord. Ne parvenant pas à obtenir ses faveurs celui- ci la rudoie sans

cesse.

 

Cet article je l'avais écrit la saison passée, elle demeure toujours une nouveauté pour ceux , celles qui en prendront connaissance aujourd'hui... sauf que le plant a plus que doublé en une année... Une preuve de plus que cette douceur affectionne  les climats  Abitibiens.

 

référencepulsatille vulgaris

 

www.lesjardinsafleurdepeau.com

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gisèle Lavoie 31/05/2011 20:00



Tres intéressant,merci .


Bonne journée



les jardins a fleur de peau. 31/05/2011 21:40



Bonne journée à toi ici, il fait 30 degré sans l'humidex..... c'est hot...hot...hot...



Glycine blanche 31/05/2011 07:25



Elle est superbe ! Merci pource bel article. Bonne journée.



les jardins a fleur de peau. 31/05/2011 13:44



Merci à toi glycine de t'être arrêtée au passage.... bonne journée... Francyne