Corps de papier

Publié le 18 Mars 2011

Corps de papier

 

Si je savais dessiner

De mon pinceau,

Je tracerais

Élargirais

Ton sourire

 

Si je savais dessiner

Je ferais danser,

Valser,

Dans le creux

De tes yeux

Raviverais la flamme

De tes rêves inavouées

En un brasier incontrôlable,

Incontrôlé

 

Si je savais dessiner,

J’effacerais cette lourdeur

De tes épaules

Déposerais ton fardeau

Dans un champ de fleurs

Aux mille couleurs,

Envoûtantes saveurs.

 

Si je savais dessiner,¸

Je te peindrais,

Le pied,

Le cœur léger,

Laisserais flotter

Librement,

Tes cheveux au vent,

Allégés de pensées.

 

 

Si je savais dessiner

Je te ferais vivante

Non figée

 Sur du papier glacé.


 

                                                                                                        Francyne Plante

 

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Les mots que nous semons

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gisèle Lavoie 18/03/2011 01:57



Il te faudrait un pinceau magique, même sans pinceau tes mots s'envolent jusqu'ici.


Merci