Une page est tournée , d'autres feuilles ont poussées

Publié le 6 Février 2011

Quelques jours à peine auront suffi afin que les fougères à l'autruche se déploient totalement ,elles ne semblent pas avoir souffert de la chaleur et de la sécheresse  connu dans les dernières semaines de mai. .... probablement du au fait qu'elles ont été plantées dans une épaisse couche de bois raméal fragmentées ( brf)que nous utilisons  et fabriquons ici au jardin pour nos besoins. 

 

Le bois raméal fragmenté, ou encore bois raméaux fragmentés (BRF) est le nom donné à un mélange non-composté de résidus de broyage (fragmentation) de rameaux de bois (branches).

Par extension, le terme « BRF » désigne aussi une technique culturale agricole innovante imaginée au Canada qui, par l'introduction du broyat dans la couche supérieure du sol ou en paillis, cherche à recréer un sol de type "forestier". Le BRF favorise en effet la pédogenèse nécessaire à la création de l'humus.
Son utilisation est parfois considérée comme essentielle dans une agriculture de type "biologique" ou dans une agriculture de protection. Il est aussi utilisé en jardinage.

Le BRF sert à réinstaller l'activité biologique mise à mal par le « travail du sol » (labour) qui détruit le lieu de vie des "habitants" du sol (pédofaune) en le bouleversant et le mettant à nu. On incorpore pour cela le BRF en surface (0 à 4 cm) puis les vers de terre se nourrissent de la cellulose pendant que les champignons dégradent la lignine.

En France, Jean Pain a mis au point depuis la fin des années 1960, une technique de compost de broussailles qui utilise également la fragmentation de rameaux, avec comme dérivés utilisables la production d'eau chaude et de méthane[1]

 

Source: wikipedia

 

Les verts tendres de l'alchemilla mollis , fidèle et vigoureuse petite vivace au feuillage dense, ornemental , sur laquelle perlent les gouttes d'eau et de rosée contraste avec le pourpre de  l' Ajuga Reptans « Black Scallop » conférant une douce fraîcheur aux matins de Juin                 

                                                      associ10             

 

 

 

 

 

 

 

               Murmure des vagues

              Ta peau caressant la mienne

               Nous ne faisons qu’un

 

                                    -Julie, Andrée-Ann

 

 

 

 

 

Certaines ont l'air de s'être nourries de stéroîdes durant l'hiver    Très tôt en saison,  elles aborent un port royal et tiennent  leurs  rôles de vedette au sérieux.... L'Astilboîde tabularis  atteindra plus de 110 cm de large, avec ses feuilles rondes aux allures tropicales . Mais à quoi peuvent bien servir des feuilles- parapluies à une plante qui a une soif  si intense toute la saison...

 

astilb11

 

Le jardin est une extension à la maison..... nous vivons dehors l'été comme nous hivernons l'hiver dans l'atelier.....

NOus avons créé le jardin pièce par pièce comme un  agrandissement à notre demeure y ajoutant une grande salle de jeux.   Certaines vues sont pour nous des tableaux suspendues sur les murs aériens  de la terre .

Certains décors certains jours nous font vibrer  plus que d'autres, le petit bassin au Pavillon du Tokonoma est l'un d'entre eux . Est ce que les feuilles basales en forme de cœur de la ligularia Othello m'influencerait à ce point... Je ne sais pas, par contre je sais que les journées ou le doute m'envahit.. je m'y assoie, m'y repose l'esprit et en reviens rassurée...

 

bassin10

 

C'est évident que si on m'avait demandé de trouver un nom à cette graminée , jamais au grand jamais je ne l'aurais baptisée HELICTOTRICHON sempervirens blue sapphir... même l'écrire demeure un combat de lettres...où les O et les i  se mélangent constamment.... . Avec ses larges feuilles aux teintes bleu acier jaillissants comme une fontaine .... son nom « vulgaire » Avoine bleu lui sied à merveille et n'enlève rien à son élégance.  Certains jardiniers mentionne que chez eux, cette plante aime bien se réensemencer , ici elle ne m'a jamais donné ce bonheur.  On dit également de cette graminée de climat froid ( parfait pour ma modeste zone 2 ) qu'elle est sempervirentes en climant doux et semi-sempervirentes en régions plus froides .La documentation ne dit rien sur « le comment se comporte son feuillage » 4 pieds sous neige....

 

 

 

helict11

 

Déjà, l'image des myosotis s'estompent de plus en plus  dans mon rêve... demain à mon réveil elles seront oubliés

 

img 4912

 

 

 

Enflammés de bonheur, dans une extase profonde

Nos deux coeurs réunis par des étreintes folles

Chantent l'hymne d'amour et , d'aimables paroles

Parlent de jours radieux et de passions fécondes

 

                                                             Jacques Pelletier                   

 

Entre les pages et les lignes,

Les lettres et les mots s'aimantent,

S'associent  comme les fleurs au jardin,

se caressent, se blotissent.

 

                                                              Francyne Plante

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gisèle Lavoie 07/02/2011 15:01



Merci pour ce beau partage.J'approuve chacun de tes commentaires.Pour un instant je me retouve dans mon jardin,humant  le parfum du BRF,je pousuis ma visite et je suis tres
impressionnée devant  ma ligulaire Othello,en passant je caresse l'Avoine bleu.


La magie de tes mots me transporte bien loin en ce lundi de févvrier.


Merci Bonne journée à toi.xx



les jardins a fleur de peau. 08/02/2011 04:21



Alors, poursuivons ce rêve ensemble.... ne sens tu pas la brise printannière....