Un rêve qui se poursuit

Publié le 18 Février 2011

Avec la pluie des derniers jours, on ne se croirait pas en Février, le couvert de neige est déjà si mince cette saison que je ne suis pas pressée de la voir s'amincir encore... je n'ai pas encore terminé mon sommeil hivernal..

Quelques semaines à peine et le printemps sera bel et  bien là... le rêve deviendra alors réalité...

 

Je repends donc où j'avais laissé.. soit au début juin 2010

 

Souvent avant d'entrer pour le repas, nous oublions de prendre quelques feuilles de laitue  , et nous n'avons pas le goût de nous rendre  au potager... .. qui n'est pas vraiment un potager je l'avoue puisqu'il doit partager ses caissons avec des plantules, boutures de toutes sortes....il co-habite avec la pouponnière, bref pour ces midis... mon bar à salade est très pratique pour ces feuilles de laitues que nous aimons bien glisser dans nos sandwichs... je l'ai placé à porté de main... sur la terrasse du soleil levant...

img 5010

Bar à salade construit à partir de matériaux recyclés trouvés au centre de tri. Comme quoi qu'il y a des gens qui jettent leur choux gras.... à notre plus grand bonheur.

 

J'aime la terre autant qu'il aime la pierre

J'aime la pierre autant qu'il aime la terre

 

Je sème les lettres

Il en récolte les mots

J'en cuisine les syllabes

       Il les déguste en salade.......

 

Chaque jour a ses vedettes dans un jardin.....  dans notre région début juin est le temps de la  spirée VanHoutte , cette belle aérienne , légère , aux fines branches souplement arquées et  aux fleurs immaculées regroupées en ombrelles!  Il n'est pas  étonnant qu’on l’appelle aussi « voile de la mariée »

(une plante qui doit son nom à l' explorateur VanHoutte , un explorateur Belge du 19ieme siècle.


. Quoique les documentations classe cet arbuste hybride issu du croisement du Spiraea cantoniensis et du Spiraea trilobata  rustique dans les zones 3b à 8b , il vit et prospère très bien en zone 2 A , en situation ensoleillée ou ombre légère.( chez moi elle serait plus à l'ombre légère )


...et dire que celle ci je l'ai crue morte à un moment donné... elle a son histoire..... il y a quelques années,au printemps j'ai déterré un pied de spirée qui semblait sans vie...je m'étais dites alors que effectivement  notre climat ne permettait pas la culture de cet arbuste.. alors, la tenant par ses branches sèchées je la secouais pour récupérer la terre autour des racines avant de la lancer au compost quant j'ai vu un mince filet d'espoir à sa base.. oups! je me suis lancée en excuse et je l'ai mise au soin intensif à la pouponnière... après 2 saisons de soins attentifs je l'ai replanté au jardin..et la voici  une saison plus tard.  Pas pire du tout pour un arbuste soit disant non adapté à notre zone...

 

 

 

img 5011

 

 

 

img 5112

 

 

Chaque jardin est unique... nos personnalités, nos goûts , nos zones, nos aptitudes diffèrent.........d'année en année nous tentons d'améliorer un p'tit coin par ci ... tantôt un autre par là..... des fois cela fonctionne, d'autres fois, on rate notre coup.......

ON se reprend la saison suivante.... Un jardin n'est jamais terminé.....
  Il y a tant d'éléments sur lesquels nous n'avons aucun contrôle.... les matériaux inertes sont presque sages....quand au sol, il donne ce qu'il reçoit, j'y  porte un soin attentif et l'amende généreusement chaque printemps d'une épaisse couche de compost... les plantes eux  font à leur tête.. certaines sont plus délinquantes que d'autres... comme cette belle pétasite giganteus var. japonicus .Depuis quelques saisons je me dis que j'aurais avantage à l'éliminer ou à la mettre en cage...cette courailleuse... et puis je me surprend à sortir la pelle, déterrer les fuyardes et à me laisser séduire par sont exoticité.

 

petasi11

 

Juin 2010 a été une saison généreuse et abondante en floraisons.  Les iris ont revêtus leurs robes de dimanche... C'est tellement dommage que certaines plantes ne transportent pas avec elles les qualitées de leur nom... tel l'iris barbatus Immortality qui hélas n'a d'immortelle que le nom...

 

iris i10

 

La culture iris de jardin (Germanica) Zone 03

Les iris de jardin ou barbus offrent de grandes fleurs odorantes en juin. Ces iris sont présents dans nos plates-bandes depuis fort longtemps. Aussi, il existe un nombre impressionnant de cultivars aux coloris chatoyants.

QUAND PLANTER?

Les meilleurs mois sont ceux de mai et août/septembre. La plantation au printemps nous donnera la chance de les voir fleurir à l'été et celle des mois août/septembre, permettra aux iris de s'établir avant l'hiver.

EMPLACEMENT:

Choisissez un endroit permettant l'apport d'au moins 6 heures de soleil par jour et où l'air circule librement afin d'éviter des maladies fongiques.

L'emplacement à privilégier est un sol bien drainé et non acide. Il faut éviter tout endroit permettant à l'eau de stagner sur les rhizomes.

PLANTATION:

Préparez votre emplacement avec un mélange de bonne terre et de compost et plantez le rhizome de façon à ce que la partie supérieure (dos) soit exposée au soleil. Le rhizome doit effleurer la surface du sol.  Arrosez et pressez la terre sur les racines. Plantez à une distance d'au moins  20 cm.

ENTRETIEN :

Après la floraison, coupez les tiges pour empêcher la formation de semences qui a pour effet d'épuiser le plant. Vers la fin de septembre, coupez tout le feuillage en évitant son transfert vers votre réserve de compost.

MALADIES ET INSECTES :

Pour lutter contre les maladies fongiques, appliquez un fongicide au printemps à titre préventif à base de cuivre ou de soufre et traitez lors de longue période humide. Si vous observez une pourriture du rhizome, elle peut être le résultat d’un mauvais drainage ou de la présence du perceur de l'iris , un insecte nuisible.

L' utilisation d'un bon compost au printemps et à l'automne est conseillé

référence les champs fleuris

                                                                                         Iris Germanica

img 5110

                                                             Titre de l'oeuvre: Shamane

                                                             Stéatite abitibienne

                                                             Sculpture de Francyne Plante

 

 

J'ai encore l'odeur

de ton parfum qui voltige

tout autour de moi

 

Une palette de couleurs

Scintille au soleil

Matin resplendissant

 

Dans le plein soleil

ton corps baigné de lumière

glorifie l'Amour.

 

                Jacques Pelletier

 

veroni10 Une amie a dit un jour de cette image: Le rose tendresse qui se dresse et le bleu affirmé qui embrasse la pierre.

La véronique prostata goldwell en compagnie de la saponaire ocymoide. Quelle générosité de floraison de l'une et de l'autre... Par contre l'élyme des sables en arrière plan n'a pas du tout apprécié la caresse de la pelle - bêche auquelle elle a eu droit pour effectuer la division . Évidemment cette plante est contenue dans un sceau profond AVEC fond

sinon adieu plate-bande. Probablement qu'au printemps prochain elle aura repris toute sa vigueur.

 

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0
Commenter cet article

Gisèle Lavoie 25/02/2011 21:02



Bonjour,


géniale l'idée de la laitue sur la terrasse.Faut que je trouve un coin tout pres de la maison.


Tu es une source d'inspirations.


 Ton Blog c'est une mine d'or en informations.


 


Merci et bonne journée


Gisèle


 



les jardins a fleur de peau. 26/02/2011 05:03



Bonjour Gisèle, effectivement c'est pratique d'avoir quelques feuilles de laitues ou de fines herbes à portée de la main. Je te souhaite de trouver un petit coin, tu sais une jardinière suspendue
pourrait tout aussi bien faire la « job » . Merci à toi de ta présence.


Francyne