Presque jour pour jour

Publié le 25 Janvier 2011

 Presque jour pour jour, seul le mois et l'année diffèrent.....l'histoire se répète

 

Encore quelques jours et mai 2010 ne sera plus... enfouie sous les nouveaux flocons tombés de cette  nuit du 26 janvier 2011. Le mois  des lilas aura été consacré à la restauration des sentiers d'une part, à la remise presque à neuf du jardin du feu et à beaucoup de déménagement et de remaniement de plates bandes...  Un jardin n’est jamais fini…. heureusement pour nous....

 

Assis paisiblement, sans rien faire,

Le printemps vient, et l’herbe croît d’elle –même

                                                                Poème zen

 

Beaux et tristes souvenirs

S’entrecroisent

Dans les plis des rides

                           Jacques P.

 

de la terre...................

 

 

 Petit à petit la pouponnière lâche prise sur ses petits issus de semis ayant suffisamment grandi et trouvent leur  niche bien à eux faisant  ainsi place à quelques légumes qui eux à leur tour viendront nicher dans notre assiette...

 

 

Mai est le mois ou les jeux de dégradé de verts sont à leur meilleur.. Où les plantes les plus simples  ont l'air de vedette exotique  

 

img 4710

 

 C'Est aussi le mois où les géantes sortent de terre à une allure incroyable et rivalisent avec les « herbes indésirables » et ...indésirées .  Plus que jamais celui  où la joie déborde et s'éclate...   Il y a quatres saisons et trois  3 sortes de plantes.... celles quinourisssent l'homme depuis qu'il a inventé l'agriculture, celles que nous maudissons lorsqu'elles croissent où il ne faudraient pas ( les indésirables ) et les autres ceux qui peuvent bien pousser où cela leur chante.... comme les myosostis au printemps................................................................................................................................................

img_4712-copie-1.jpgimg 4713


 

Les  matteuccias fougère-à-l'autruche (Matteuccia struthiopteris), ces beautés indigènes d'un vert si frais  à frondes lancéolées sont loin de faire les autruches....gorgées  de vie elles transpercent le sol pour rejoindre le soleil . Telles des virtuoses elles jouent de l'archet ..... dansent et se dandinent  avec elles  les feuilles de hostas qui se dresent, se déroulent, se tordent et font des saluts  au printemps.

 

fougere-a-l-autruche-.JPG

 

 

 

 

Histoire de la plante

 

La réputation de la tête de violon n’est plus à faire. Les Amérindiens en faisaient un régal printanier annuel. Et avec raison, car la tête de violon est riche en fer, en potassium, et en vitamines A et C. La littérature fait mention de grandes récoltes par les colons du Nouveau-Brunswick dès 1784. C’était d’ailleurs le seul légume vert disponible en grandes quantités à cette période de l’année. La coutume se répandit petit à petit à travers les autres provinces maritimes, en Nouvelle-Angleterre, au Québec et en Ontario et aujourd’hui la tête de violon est appréciée jusqu’au Japon et en Chine, mais encore peu en Europe.

La tête de violon fait l’objet d’une cueillette commerciale dans tout l’Est de l’Amérique du Nord depuis plusieurs années. Récemment, des cueillettes commerciales ont débuté en Ontario et en Colombie-Britannique et au Québec, où elle dépasse les cent tonnes métriques, et où elle ne cesse de croître.

Plusieurs centres de jardins l’offrent comme plante ornementale. Ces plantes ont généralement été prélevées en forêt. La fougère-à-l’autruche n’est pas en danger pour le moment, mais il va sans dire que le prélèvement des plants et la cueillette des crosses doit être fait de façon responsable.

Source: coureurs des bois

Tête de violon (Fougère-à-l’autruche)

Matteucia struthiopteris

Émission du 2 avril 2009

 

 

Les têtes de violon arrivent avec le printemps comme une bouffée d’air frais. C’est la première cueillette d’importance de la saison. Quand elles apparaissent, vertes et pleines de vie dans le décor encore gris de l’hiver qui disparaît, c’est l’annonce du premier festin de plantes sauvages !

Voir l'extrait

 

Ingrédients :
• 2 gousses d’ail
• 85 ml (1/ 3 de tasse) de vin blanc de cuisson
• 125 ml (1/2 de tasse) de crème 15%
• 50 têtes de violon cuites
• Écrevisses décortiquées du Lac Saint-Pierre (peuvent être remplacées par des crevettes)
• Linguini pour 4 personnes
• Fines rondelles d’oignons verts

Faites rôtir l’ail et versez le vin blanc. Laissez frémir avant d’ajouter la crème, puis les têtes de violon et les écrevisses. Ajoutez les pâtes et remuez. Servez immédiatement avec de fines rondelles d’oignons verts.

Apprêter la plante

 

 

La plante ne doit jamais être mangée crue. Santé Canada a émis un avertissement à ce sujet sans pour autant identifier la toxine qui peut être responsable de nausées, de maux de ventre et de diarrhée.

Bien que les cas d’intoxication soient peu nombreux, Santé Canada recommande de faire bouillir les têtes de violon 15 minutes, ou de les faire cuire à la vapeur 10 à 12 minutes avant de les servir.

Une autre méthode sécuritaire testée par plusieurs cueilleurs expérimentés consiste à laver les têtes de violon plusieurs fois, puis à les réfrigérer dans l’eau pendant 24 à 48 heures. Vous remarquerez que l’eau devient brune au bout de quelques heures. N’hésitez pas à la changer de temps en temps. Les toxines, si elles sont présentes, se dissolvent dans l’eau et les têtes de violon peuvent être cuites à la vapeur seulement 5 minutes, ce qui permet de les garder bien croquantes. Les recettes présentées dans l‘émission ont été faites selon cette méthode qui, bien qu’elle ne soit pas entérinée par Santé Canada, a prouvé son efficacité auprès des cueilleurs qui l’ont testée.

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gisèle Lavoie 28/01/2011 15:30



Merci grâce à ton texte et tes photos je me suis retrouvée pendant un instant au mois de Mai.


J'aime toujours tes photos et le choix de tes plantes.Les associations sont toujours bien adaptées à ton milieu.


Tourjours un plaisir de te lire.


Bonne journée en attendant le retour du moi de Mai.


Gisèle



les jardins a fleur de peau. 28/01/2011 17:03



Lorsque Juin prendra d'assaut mes souvenirs alors nous tournerons ensemble une autre page du calendrier.... février sera de retour....


Bonne Journée à toi


Francyne