Pensée de la sagesse chinoise.

Publié le 25 Janvier 2013

Laisse toujours une petite place à l'erreur

 

La perfection n'est pas de ce monde, et il est vain de la rechercher obstinément, de l'exiger de soi et des autres. À trop courir après l'idéal, l'absolu, l'utopique, on perd l'essence des choses et la joie de les accomplir. Les bévues, les maladresses et les quiproquos sont inévitables. Il faut apprendre à tire le meilleur parti de ce qu'on l'on est.

 

référence: Pensée de la sagesse chinoise, Editions POP.....

 

Cette sagesse est tellement vrai et s'applique partout dans nos vies et surtout au jardin... tolérer les feuilles jaunies, les plantes fléchies par les pluies abondantes, les feuilles trouées par la grêle, les feuilles de hostas rongées par les limaces, les feuilles de lys tachées par les criocères du lys... ( eux autres, je l'avoue , je les déteste , et suis incapable de les tolérer... )

 

Qui dit jardin zen, dit ,sentiers de pierres.... alors.... nous faisons des compromis....

 

etiquette-feuilles--800x706-.jpg

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

passion 01/02/2013 14:14


J'ai la même aversion pour les larves de criocères!!! quelle dégoutante bestiole!!! 


Mes pauvres lys en sont envahis tous les ans et je n'ai pas la moindre indulgence à leur égard!!!!!!!!!


Bonne journée

Gisèle Lavoie 26/01/2013 00:46


C'est la sagesse d'un sage, ça nous donne du temps pour apprécier...