Les âmes du jardin

Publié le 13 Janvier 2011

Depuis des millénaires elle attendait, enfouie sous la terre.
Un jour je l'ai trouvée, et depuis à chaque coup de lime, jour après jour, mois après mois, sous mes doigts elle prend vie, je l'entends presque respirée.
L'oeuvre existe pour elle-même, un livre raconté à coup de marteau, une naissance dans la poussière m’a dit un jour une amie. Elle avait  bien  compris.

 

Espèce minéral..on me dit sans vie... qu'on me touche pour voir!


Il y a le temps ou le besoin d'intimité entre l'artiste et la matière qui accepte d'être  mise-à-nue est primordiale jusqu'au jour où la sculpture terminée, racontent des histoires différentes à tous ceux qui prendront le temps de s’arrêter pour la lire.. En autant que l’artiste accepte que l’œuvre parle d’elle-même.  Ce temps est venu.

 

Pour nous notre jardin sans ses sculptures se sentirait bien seul...
Pour nous nos sculptures sans les fleurs du jardin se sentiraient bien triste...
Les unes côtoient et consolent les autres.... se tiennent mutuellement compagnie

 

 

 

Over dose d'amour transporte la sienne, son histoire  ,  au long  des saisons, son discours demeure le même, peu importe le temps qui passe, le temps qu'il fait.

 

Le cœur rempli d’amour, je me tendis les bras. Étant à l’écoute de mon âme, éblouit par la beauté de la vie, envahit de la tendresse du cœur, je me suis lancée avec moi-même dans un échange amoureux me prodiguant une overdose d’amour. Proclamera--elle du haut de son socle. 

 

texte de : Francyne Plante

co-création de nos quatres mains créatrices

 

  C'est connu, le printemps est tardif en Zone 2 ( Abitibi) .  Alors, nous sommes triplement  heureux , elle, lui et moi de voir s'épanouir et fleurir les premiers bourgons .. Je le sais,nous sommes en Janvier... Overd'ose d'amour est sous la neige. Oh! comme elle doit avoir  froid.                           

overdose-d-amour-.JPGAlors, je m'empresse de lui faire parvenir ces souvenirs de printemps  et d'été ou la terre déborde de joie et de myosotis. De la savoir bien entourée de ses compagnes » astilbes Chinensis et hemecorallis» qui elles aussi sommeillent à ses côtés, lui tenant compagnie dans ses rêves hivernaux. . Ces images puissent-t-elles la réchauffer et nous faire patienter encore quelques mois. hémérocalle, astilbe chinensis, overdose d'amour 24 juill

overdose d'amour, sculpture au jardin le 11 juin 2008

Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Les âmes du jardin

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

les jardins a fleur de peau. 13/01/2011 16:09



Alors, laisses-toi gâtée par cet air d'été en ce matin neigeux. Merci à toi Gisèle.



Gisèle Lavoie 13/01/2011 13:59



Bonjour à vous trois


Tes mots sont comme un bonbon ce matin,


Merci Francyne xxx


Gisèle