forget me not

Publié le 31 Janvier 2011

Lorsque à mon réveil , le rêve de Mai se sera dissipé alors je saurais que je viens de tourner une page et que Février est arrivé... L'appel des semis se fait intense... moi qui m'étais bien promise de diminuer le nombre de caissettes bien enlignés sous les néons...Saurais-je résister aux catalogues de semences entassés sur une table de chevet..Quoi qu'il en soit,  il reste encore quelques heures, quelques images de mai ........certains plus tenaces... qui invitent à la mémoire et au souvenir.

 

Le myosotis, « herbe d'amour» rare sont

les fleursimg 4711 parées de noms aussi poétiques que le myosotis.

Si son nom, dérivé du grec signifie « oreille de souris« en raison de la forme de ses feuilles, il bénéficie aussi de très belles appellations  telles que « aimez-moi, « plus-je-te-vois-plus je t'aime« ou « ne m'oubliez pas ! ( Forget me not)

 

 

 

 

PLusieurs légendes sont attachés à cette plante. Selon l'une d'elles, une fleur de myosotis aurait eu jadis la propriété d'indiquer à celui qui la détenait l'entrée d'un château  où était caché un immmense trésor. Un homme découvrit ces richesses, dont il remplit ses poches, mais, dans son éblouissement, il oublia la fleur derrière lui. Laquelle lui rappela son ingratitude par les mots: Ne m'oubliez pas, qui parvinrent à son oreille...

référence: Encyclopédie des symboles

 

Ici, impossible de les oublier elles se faufilles partout...

 

 

Venez, Ô dieux de l'Olympe,

venez recevoir l'hommage printanier de ces violettes,

tressées en courronnes(...):

car, toutes brillante, la fête appelle le poète

lorsque les saisons aux voiles de pourpre

rouvrent leur demeure fermée

lorsque le printemps embaumé

ranime la fraîcheur divine des plantes

 

                                                             Pindare

 

La vie  reprend, le pouls de la terre bat à tout rompre... on assiste à chaque cliquement des yeux, à chaque allée et retour  des sentiers au miraculeux spectacle de la renaissance de la nature. Dans la douceur de l'air réchauffée, une éclosion de couleurs , une victoire sur la mort...

 

img 4817

 

Un rapport de force s'intalle entres elles... certaines ont pris de la maturité  durant le repos hivernal... On joue à « j'ai grandi plus que toi...dit: la lysimachia nummularia aurea.» et  l'heuchera america de lui répondre » comme je suis heureuse que tu m'es tenue les racines au chaud  l'hiver durant.

img 4812

 

Je suis de ce type de jardinière qui préfère les plantes dans un ensemble , des tableaux vivants.... et certains... certaines années nous élèvent le coeur et l'âme l'instant d'un regard, des tableaux éphémères ... qui dure un temps.... ce temps sur lequel je n'ai aucun pouvoir.... le temps de la floraison....toujours trop court...  Heureusement , elles nous proposent de nous arrêter , de figer ce temps afin de regarder ces fragments de beauté qui se trouvent là à nos pieds et qui ne demandent qu'à être regardé.

 

img 4818

 

                                                                                Sculpture:   La famille inachevée

                                                                                 Par:             Jacques Pelletier

                                                                                 Médium:     Stéatite Abitibienne

                                                                                 Technique: Taille directe

 

 

                                        


IL faut penser au peintre japonais qui regarde une fleur pendant trois mois et la cerne en quelques secondes.

 

                                      Serge Gainsbourg
                                                                                                                        

 


Rédigé par les jardins a fleur de peau.

Publié dans #Au jardin

Repost 0
Commenter cet article

Clovis Simard 07/07/2012 03:05


Blog(fermaton.over-blog.com), No-25, THÉORÈME DE L'ÂME-L'instant présent.